standard-title L’abdominoplastie ou dermolipectomie abdominale

L’abdominoplastie ou dermolipectomie abdominale

L’abdominoplastie

Nous sommes actuellement dans une société, où les rondeurs, recherchées autrefois, sont synonymes de laisser aller. La conquête du ventre plat est devenu un signe d’adaptation à une société plus jeune et dynamique. Ainsi après les grossesses ou une cure d’amaigrissement (avec ou sans anneau gastrique), la liposuccion seule ne suffira pas. La paroi abdominale étant très distendue (peau abîmée, vergetures, cicatrices anciennes, plis et irrégularités liés à des paquets graisseux), on constate parfois un vrai tablier abdominal (tablier de sapeur).

abdominoplastie

Cliquer ici Voir photos Avant/Après opération

L’intervention

  • Après un bilan préopératoire et une consultation d’anesthésie, elle est réalisée sous anesthésie générale. Elle consiste à pratiquer la résection d’un large croissant de peau et de graisse comportant souvent toute la région située au-dessous de l’ombilic.
  • L’incision est horizontale et basse , elle est plus ou moins longue selon l’importance de l’excès cutané et de la laxité de la peau.
  • Une liposuccion combinée est nécessaire souvent au niveau des hanches et de la partie supérieure de l’abdomen.
  • L’ombilic et conservé, il est replacé dans sa position normale, grâce à une incision faite dans la peau sus- ombilicale abaissée.
  • Pendant l’intervention, une remise en tension musculaire est faite lorsqu’elle est nécessaire(ce geste est prévu lors de la consultation primaire au cabinet). Ce geste de rapprochement musculaire, et le renforcement de la sangle abdominale, est indiqué dans le ventre globuleux après les grossesses. Attention ! Il faut que la patiente ne présente pas une constipation chronique.
  • Un drainage en fin d’intervention est mis en place systématiquement pour prevenir la survenue d’un hématome.

 

Les suites opératoires

  • Une douleur sous forme de sensations de traction exagérée
  • L’hospitalisation et de trois à quatre jours
  • Les sutures sont retirées au 14e jour
  • Le port de ceinture de contention est indispensable pendant deux mois. Dans le cas d’un geste chirurgical sur la paroi musculaire, avec ou sans éventration, la ceinture sera portée trois mois.
  • L’hématome et les ecchymoses disparaissent un mois après l’intervention, mais le résultat n’est apprécié qu’après trois mois environ.
  • La cicatrice terminale ne peut être jugée qu’au bout d’un an à un an et demi, parfois plus dans certains cas. Elle ne disparaît jamais complètement, mais elle s’estompe au fil de temps.
  • Pendant un an après l’intervention, nécessité d’effectuer des soins locaux spécifiques de la cicatrice qui seront conseillés durant les différents contrôles postopératoires (crème, plaques siliconées, massages auprès d’un kinésithérapeute).
  • Il existe une insensibilité de la peau pendant plusieurs mois voire un an.

Les risques immédiats

  • Hématome, prévention par drainage et mise en place de la glace en postopératoire.
  • Infection : traitement préventif par antibiotiques et anti-inflammatoires
  • Epanchement séro- lymphatique, qui doit être ponctionné pour pouvoir être asséché.
  • accident thrombo-embolique : prévention par le port de bas de contention veineuse et la prescription d’anticoagulants dans les jours qui suivent l’intervention.

 

Les risques secondaires

  • Une cicatrice inesthétique, d’où l’intérêt de soins spécifiques postopératoires durant un an.
  • Les imperfections, qui ne constituent pas des complications (une cicatrice chéloide, un ombilic moins naturel, une petite oreille résiduelle…). Ces imperfections sont accessibles à une retouche chirurgicale (anesthésies locales un an après le geste initial, un peu similaire à la retouche d’un tailleur!).

Le résultat

S’apprécie de façon définitive dans un délai de trois à six mois après l’intervention, durant cette période la patiente doit effectuer des massages journaliers, avec éventuellement le recours à des soins hebdomadaires telle la CELLU M6 pour assurer et contribuer au bon résultat.

A Savoir

L’abdominoplastie ou dermolipectomie abdominale est une chirurgie clef de la silhouette, car elle traite les méfaits des grossesses, et efface les résultats néfastes de la cure d’amaigrissement. Elle permet à la femme de retrouver sa taille, sa silhouette, son ventre plat, mais au prix d’une « rançon cicatricielle«. Les résultats observés sont appréciables sur le plan esthétique comme sur le plan fonctionnel et psychologique. Ces résultats seront encore plus appréciables si le suivi postopératoire est assuré et que le poids maintenu.

Cette chirurgie est également réalisée chez l’homme, qui a fait l’objet d’un amaigrissement et qui présente un excès cutanéo-graisseux ou un tablier.