standard-title La ptose mammaire

La ptose mammaire

La ptose mammaire Il s’agit d’une distension cutanée qui enveloppe le sein, d’un affaissement glandulaire dû à des étirements successifs, après des grossesses avec allaitement et des variations importantes de poids. Cliquer ici Voir photos Avant/Après opération

L’intervention

Elle consiste à remodeler le sein en agissant sur l’enveloppe cutanée sans résection glandulaire pour le corriger dans sa hauteur et sa projection.

Risques et complications

Le principe de ces interventions, les incisions, les suites et les risques postopératoires sont les mêmes que pour les hypertrophies mammaires.
La ptose mammaire peut aussi être associé à un certain degré d’hypertrophie, ou à l’inverse à une insuffisance volumétrique, nécessitant la mise en place d’une prothèse mammaire pour redonner un volume satisfaisant.

– en cas de ptose importante, la cicatrice en T inversé est nécessaire
– en cas de ptose modérée, une cicatrice péri-aréolaire et verticale est recommandée
– dans les petites ptoses, une cicatrice péri-aréolaire (technique du round- block) pourra être suffisante.