standard-title La reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire

Le but : reconstruire un sein agénésique de façon congénitale, ou du fait d’une mastectomie consécutive à un cancer du sein.

Le choix de la reconstruction dépend de la quantité et de la qualité du tissu cutané restant.

Quand la radiothérapie n’est pas indiquée, une reconstruction immédiate pourra être proposée en même temps que la mastectomie, ou bien le geste sera pratiqué dans un deuxième temps.

L’intervention

La reconstruction mammaire se réalise en deux temps :

  • Le premier temps consiste ou bien à poser une prothèse d’ expansion si le tissu le permet, ou bien à réaliser un lambeau musculo-cutané du grand dorsal.
  • Le deuxième temps consiste à poser une prothèse mammaire définitive, reconstruire l’aréole et le mamelon, et dans le même temps opératoire symétriser le sein contro-latéral. Ce deuxième temps est réalisé trois mois environ après le précédent.

Ces deux temps sont réalisés sous anesthésie générale.

Risques et complications

Les incisions ou cicatrices, sont en fonction du type de la reconstruction choisie, souvent l’incision reprend celle de la mastectomie quand la reconstruction opte pour la mise en place d’une prothèse.

Cliquer ici Voir photos Avant/Après opération