standard-title Le lifting facial

Le lifting facial

Le lifting facial

Le lifting facial est une intervention qui consiste à remettre en tension les tissus affaissés de la face et du cou.
Le lifting cervico- facial traite seulement les fanons du cou, les bajoues, l’ovale du visage et les joues : il est souvent associé au lifting temporal et au lifting des paupières. Une liposuccion d’un double menton et des bajoues pourra aussi être nécessaire dans le même temps opératoire.
Les ridules des lèvres, du menton et du front non concernées par le lifting facial, sont souvent traitées dans le même temps opératoire par un recurfacing au laser CO2.

Cette chirurgie peut être associée à une liposculpture par injection de graisse.
Les incisions, sont dissimulés dans les cheveux et dans le conduit de l’oreille, seule une petite cicatrice se situe devant le pli pré-auriculaire et devant le lobe de l’oreille.

L’hospitalisation dure 24 à 48 heures.
L’ablation de fils est au 14ème jour.

Les suites opératoires

  • application de la glace et de soins locaux
  • l’opérée ne doit pas s’effrayer dans les cas suivants : gonflements, ecchymoses dans la région du cou, ou la région mentonnière faciale si le lifting des paupières est effectué simultanément, sensation de tension douloureuse due au geste musculaire.

Au bout de deux à trois mois on peut avoir une très bonne idée du résultat définitif : les cicatrices sont encore un peu rouges et indurées, elle ne commencent à s’atténuer que vers le sixième mois.

Schématiquement on est
  • Au septième jour ou dixième jour présentable pour les intimes
  • Au 15ème jour, vous êtes présentable pour vos amis.
  • Mais pour paraître devant les personnes dont on veut qu’elles ignorent l’intervention, il est nécessaire de prévoir trois semaines à un mois.
Cliquer ici Voir photos Avant/Après opération

Combien de temps tient un lifting ?

Cette question est en réalité mal posée, car on ne peut pas dire que l’effet d’un lifting s’achève au bout d’un certain délai. Nous avons tous un « potentiel de dilatation cutanée » qui fait que notre peau devient trop grande pour notre squelette. Le lifting permet de faire « machine arrière, » mais le processus cutané continue son évolution. quand on est amené à faire une réintervention, la correction nécessaire est beaucoup moins importante que celle que l’on aurait à faire en cas de première intervention.

La bonne question est plutôt : « apres quel delai peut-on raisonnablement faire une réintervention? »
La reponse est précise : en l’absence de circonstance aggravante intercurrente (maladie,amaigrissement), une période de 7 à 10 ans constitue un délai moyen.